On tue la Une… Ou fin d’une aventure, début d’une autre

On tue la une… C’est cette phrase de Remi Girard lançait dans l’émission Scoop, qui me revient en tête. Pourtant ce n’est pas une nouvelle d’intérêt public, elle a peu d’impact sur la société mais qui en a une sur mon avenir professionnel.

Pour ceux qui me suivent, le 30 juin dernier marquait ma dernière journée au sein du programme Olympique de Bell Canada, j’étais loin de me douter qu’elle marquerait ma dernière journée au sein de l’organisation qui m’a permis de me développer et avancer dans ma carrière.

Durant ces dix dernières années j’ai participé à des projets importants qui ont culminé avec ma participation aux jeux olympiques. J’ai eu la chance de travailler avec une équipe formidable durant les Olympiques qui a su mettre toute ses ressources pour obtenir une médaille d’or!

Dès mon retour à Montreal, j’ai commencé à faire une recherche d’emploi active. Après 3 mois d’entrevues et de négociations avec plusieurs entreprises, j’ai décidé de joindre l’équipe de Belron, une compagnie présente dans plus de 33 pays. Mon rôle au sein de Belron Canada sera celui de Chef Processus Conversion. Travailler à comprendre l’impact du service à la clientèle et a son offre est très motivant. Je suis très heureux de ce changement car je crois qu’il y a tellement à faire dans ce domaine. Fournir un service de qualité à une clientèle souvent plus informé que l’agent de l’entreprise.

Selon moi, il faut pouvoir fournir a notre clientèle une valeur ajoutée dans l’offre de service. Les prochaines semaines sont importantes pour faire l’apprentissage de la culture et de l’approche de Belron.

J’espère pouvoir être en mesure de partager avec vous mes apprentissages sur la conversion et les meilleures pratiques qui sont utilisées dans le domaine!

Souhaitez moi bonne chance!!!

2 Responses to “On tue la Une… Ou fin d’une aventure, début d’une autre”

Leave a Reply

*

Catégories
Mois
.