De Retour du monde merveilleux de Disney…

Cher lecteurs,

Vous vous demandiez surement Oukilé l’ingénieur?

Eh bien je suis parti voir Mickey et ses ami(e)s et Dieu sait qu’il en a!!

Nous étions a Disneyland en Californie. Je peux affirmer que j’ai eu beaucoup de plaisir à voir les yeux ma fille s’illuminer devant ses personnages favoris. Nous avons eu droits aux princesses, aux mascottes et évidemment aux tours de manèges.

Je dois l’admettre, comme adulte j’en ai eu aussi plein les yeux et j’avais moi aussi un cœur d’enfant.

J’ai eu à certains moment une déformation professionnel. J’ai observé le fonctionnement  des manèges, le  temps et la gestion des files d’attente, la chaîne d’approvisionnement, le nombre de visiteurs versus la quantité d’employé à déployer durant la journée. Tout semble fonctionner au quart de tour.

Je me suis donc mis a fouiller un peu pour obtenir certaines statistiques sur Disney et Disneyland. J’ai trouvé ce site intéressant qui parle des files d’attentes et de la gestion des attentes des usagers.   Ce qui me touche vraiment est relativement à la gestion des opérations. Sur le site de Disney j’ai trouvé l’information suivante

Revenus en 2008

  • Parcs et Resort:                11,5 Milliards
  • Produits Consommateur:   2,4 Milliards

Disneyland: 510 acres

Walt Disney World Resort: 25 000 acre

 

Disney semble en 2008 être une affaire de 37,8 milliards dont 11,5 milliards proviennent des parcs d’attractions que sont Walt Disney World, Disneyland, Euro Disney, Tokyo Disney, etc.

Je n’ai malheureusement pas trouver de données récentes, sur la portion gestion des opérations. Celle que j’ai date d’une présentation d’avril 2002, mais je crois qu’on peut quand même voir l’ampleur des défis auxquelles font face les experts en gestion des opérations de Disney.

Selon toujours cette présentation Walt Disney World et Disneyland compte a eu seul plus de 18% des coût de chargement et de transport. Ils font face à des défis particulier dans la gestion même des sites a l’intérieur des parcs.

Par exemple, je n’ai pas vu une boutique sur le site qui avait exactement les mêmes items. Dans la section des princesses on y retrouvait toutes les robes possibles des princesses, d’Ariel, a Belle en passant par Cendrillon, ce n’est pas tout il y avait aussi les perruques et les souliers. À Aventurland,  on ne retrouve pas les robes, on y retrouve des chapeaux de Pirates, et autres articles du genre épées et fantômes de la maison hantée.

Il faut donc que les particularités soit respecté et que le support logistique y soit adéquat. Ce que je comprends c’est qu’ils ont su développer des entrepôts sur les sites et s’assurer de fournisseur locaux réduisant ainsi les délais et certains coûts.

Ce que je présente ici c’est que la portion Parc et Attractions, je n’ai pas parler des Disney Store et autres franchises que possède Disney!!

En lisant, cette présentation, je dois avouer que je salive à l’idée de voir à l’œuvre cette chaîne… ce serait pour moi tout un tour de manège…

Je vais donc me mettre en ligne, pour prendre mon tour et je vais trouver un FastPass pour y entrer plus rapidement!

«Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.»  – Walt Disney

2009-04-5

Leave a Reply

*

Catégories
Mois
.